Le perce- oreille, espèces dans le monde, dont    en France.

forficula auricularia


ordre: dermaptère
famille: seul réprésentant de sa famille?


Charmant petit insecte long jusqu'à 14 mm, avec de grande pinces recourbées à l'arrière du corps.Tous les dégradés de bruns sont exposés sur cet insecte. Les antennes sont longues et issues d'une tête triangulaire aux yeux noirs proeminants.
Les élytres sont courts et cachent des ailes repliées fortement pour l'occasion. Les perces-oreilles volent donc! (grande découverte du 10 juillet)

Ils fréquentent autant la campagne que la ville et sont très communs. Mais il est difficile de les observer car ces insectes sont nocturnes et se tiennent le jour dans quelques fisures ou recoins sombres. Par ailleurs, les perces- oreilles sont très agiles et rapides.
On les trouve dans les maisons également, où les perces-oreilles profitent de conditions idéales: chaleur et obscurité et nourriture.

Ils recherchent des petits insectes dont il se nourissent, mais sont également friand de plantes et de fleurs en particulier.
Les pinces sont dures et acérées, mais sans danger pour l'homme!
Le perce- oreille s'en sert pour menacer ses ennemis, un peu à l'instar du scorpion avec sa queue munie de son dard. Il arque ainsi son abdomen avec les pinces dirigées vers la source ennemie, pour se faire plus agressif.

Pourtant les moeurs du perce-oreilles ne sont guères tournées vers l'agressivité. Au contraire, la maman perce- oreillerette est très attentive envers ses perce- oreillons et fait preuve d'un incroyable dévouement maternel dans le monde des insectes:

Accueil ] Remonter ] Cantharis ] Coccinelle ] Doryphore ] Frelon ] grillon champêtre ] Mante religieuse ] Mouche ] Phasme ] [ Perce- oreille ] processionnaire du pin ]


Si les antennes vous titillent...NA01417_.WMF (16926 octets)