La mouche, 100 000 espèces dans le monde

Musca domestiqua

ordre; diptère
sous- ordre: brachycères ou cyclorhaphes
famille: muscidae

Insecte sombre aux corps trapu et court de 7 à 8 mm. Les yeux ont la caractéristique d’être rouge, proéminents et à facettes. Une seule paire d'ailes sert à la propulsion de l’animal, aidée par des balanciers, embryons d’ailes, indispensable à l’équilibre de l’insecte pendant son vol à caractère  bourdonnant.

Elle a colonisé toutes les régions du monde où vit l’homme, dans son habitation. Elle ne reste pas enfermée toute la journée; le soir, elle va faire un tour au jardin; au compost, au fumier, vers la mare des canards...elle apprécie aussi les fleurs jaune.

Les réserves accumulées pendant le stade larvaire suffisent à maintenir l’ adulte en vie, mais qui a quand même besoin d’un apport en sucre, représenté sous des formes diverses: nectar, pollen, miellat, lait, liquide sucré, viande, fruit...

Pour se nourrir elle sort sa trompe, du type aspireur qui se replie au repos, et ses labelles sur la surface des aliments.

La mouche a un odorat très développé et peut détecter une très forte odeur à plusieurs kilomètres. La salive s’écoule et ses enzymes digèrent partiellement la nourriture.
Les substances liquides partiellement digérées, sont ensuite aspirées. Pendant qu’elle se nourrit, la mouche régurgite souvent une partie de son repas précédent et c’est surtout de cette manière qu’elle transmet des microbes pathogènes à nos aliments.

Mal aimé en partie à cause de cela, cet inconvénient et facile à résoudre et à fortement diminué en pays tempérés en respectant des règles d’hygiène élémentaires: suppression des taudis, aménagement du tout- à- l’égout, traitements des immondices, suivi sanitaires des troupeaux, incinération des dépôts d’ordure...

La reproduction a lieu en été, où les conditions sont les plus favorables; un bel été lui convient, mais trop de chaleur lui est fatale: au- delà de 30°C, elle devient stérile. Si certains diptères effectuent de savantes danses nuptiales, l’étreinte de la mouche est brève est brutale. Une seule femelle peut pondre jusqu’à 1000 oeufs, en plusieurs pontes de 150 œufs chacune. Dans les meilleures conditions elle peut s’accoupler 2 semaines après l’éclosion et pondre 4 jours après l’accouplement.
La femelle apprécie pour pondre les endroits chauds et humides; fumier, crottin, bouses, viandes, fromages, poubelles...Selon la chaleur et l’humidité, les œufs éclosent au bout de 8 à 24 heures et deviennent alors larves, dit aussi asticots, puis nymphes, pendant une brève période avant de se transformer en mouches proprement dite. L’adulte vit de 10 à 12 jours. On compte de 10 à 30 générations par an et théoriquement, une femelle peut espérer une descendance de quelques 4 trillions (10 puissance 18) d’individus!

La mouche est une familière de notre vie; elle est présente de mars à mi- novembre dans nos habitations sous différentes formes; larves, nymphes, imago...
Elle squatte les pièces de vie dont elle apprécie la fraîcheur et la pénombre l’été et le grenier pour hiverner l’hiver. Elle s’est adaptée au milieu humain. Très sophistiquée pour sa petite taille; elle possède un cerveau, un système nerveux, des muscles, un appareil digestif, elle est irriguée de sang et elle respire!
Sa paire d’ailes est actionnée par de puissants muscles qui les activent à 300 battements par seconde, ce qui permet à la mouche de dépasser la vitesse de 7 kilomètres à l’heure et de se déplacer d’une dizaine de kilomètres en 24 heures.

La mouche n’est pas un insecte social; les nuages que l’on peut apercevoir résultent d’une éclosion massive.

Il existe une infinie variété de diptère que l’on nomme " mouches ", certains sont nuisibles pour les cultures, surtout les larves, pour les animaux qu’ils attaquent et parasitent, dégoûtent par leur aspect répugnant, et sont vecteurs de maladie...
Mais la plupart sont utiles: pour la pollinisation, la transformation des déchets organiques en humus, elles font disparaître charognes et ordures, certaines combattent des insectes nuisibles, interviennent dans le processus de vinification...
Sans parler de leur rôle- clé dans la chaîne biologique; sans mouches, pas d’oiseau, ni de poissons qui sont friands d’insectes.

Les pêcheurs l’ont d’ailleurs bien compris; à quand remonte la pêche à l’asticot? Et depuis que Julia Bernères inventa les premières mouches artificielles, cette passion fait fureur.



mouche artificielle montée sur un hameçon (qui lui même est pris dans une pince)

On peut aussi utiliser des mouches vivantes comme appât.

De nombreux moyens sont mis en œuvre pour combattre les mouches qui énervent plus qu’elles ne nuisent car comme cela est dit plus haut, une hygiène rigoureuse est la prévention de toute infection.

Des aérosols " spécial mouche " à base de pyréthrinoïde renforcée au DDVP sont à proscrire car les mouches, en raison de la rapidité de leur cycle de reproduction, développe aisément des souches qui résistent aux aérosols.

Il existe également des pièges à mouches qui diffusent en permanence une hormone sexuelle qui attirent les mouches. Au contact du granulé; les mouches meurent immédiatement.
Il suffit d’une boîte pour 10 m² pendant un mois. L’inconvénient étant bien sûr la toxicité des pastilles qu’il convient d’éloigner des personnes à risques.
Les meilleurs méthodes, plus naturelles mais pas des plus réjouissantes, restent encore le papier tue-mouches et la tapette.

Que nous le voulions ou non, la mouche restera une familière de l’homme, jusqu’à s’incruster dans notre mémoire collective; l’attestent,
-les proverbes:

-les expressions:
il ne ferait pas de mal à une mouche =personne pas méchante
enc..... de mouches =minutie excessive
mourir, tomber comme des mouches =en grand nombre
être, faire la mouche du coche =s’agiter beaucoup sans rendre de réels services
prendre la mouche =s’emporter, être en colère
Quelle mouche le pique?=
Qu’est-ce qui lui prend?
Fine mouche =personne habile.

-Les conséquences climatologiques:
Quand il fera orage ou pluie, les mouches piquent forts.
Néanmoins, ce ne sont pas les mouches domestiques qui piquent, mais plutôt celles des étables qui sont actives quand la température s’élève, ce qui est souvent le cas avant un orage. Leur trompe nous transperce la peau pour aspirer notre sang ou notre liquide dermique qui leur sert de nourriture.

Elle colonise aussi nos loisirs:
-bd









extrait de  " L'odysée d' Astérix"

-film: La mouche (I et II ) de Marcel Carmé en 1993
-constellation: celle de la mouche comprend trente étoiles brillant de plus de magnitude 6
-la boxe, où cette appellation concernent une catégorie correspondant à 50, 820 kg pour les professionnels, et 51 kg pour les amateurs.


Insecte d’hier

La mouche des estives
En plein progression en Europe occidentale à la fin des années 80, la mouche des estives s’attaque à la région vulvaire des brebis, et autres zones humides; yeux, nez, prépuce, macération de la laine, plaies. Elle a provoqué la mort de milliers de moutons dans les Pyrénées et les Alpes méridionales. Cette larve s’attaque parfois à l’homme. Les asticots logés dans l’oreille traversent les tympans et entraîne une surdité, il atteignent parfois les yeux. Les myases provoquées par ces larves sont si douloureuses que certains malades infestés en perde la raison.


Insecte d’aujourd’hui

La mouche et le policier
Les larves et les adultes d’insectes créophage ou nécrophage donnent de précieuses indications pour dater un décès. Elles attaquent les cadavres par escouades, les premières arrivant 5 minutes après le décès. Par " escouades " on entend par là que les espèces s’y succèdent selon un ordre bien déterminé, exploité en entomologie policière.

La mouche et le médecin
Certaines larves de diptère (lucilia sericata, et notre mouche domestique), s’attaquent aux tissus nécrosés des plaies .Cette thérapie a été appliquée dès le 16ème siècle et jusqu’à l’arrivée des antibiotiques dans les années 40. Aujourd’hui en Californie, des chercheurs de l’International School of Survival et des praticiens attachés à l’Université de Californie (Irvine) se consacre à cette " maggot therapy ". Des médecins l’utilisent en service hospitalier, avec succès à titre expérimental, depuis 1989, particulièrement sur des malades diabétiques. Cette thérapie est indiquée en cas d’échecs de traitement antibiotiques ou d’impossibilité de recourir à la chirurgie, particulièrement pour les mastoïdiens, les brûlures, les plaies infestées, les ulcères et certaines tumeurs ou l’ostéomyélite. Bien entendu les asticots utilisés sont des souche stérilisée et ne s ’attaquent qu’aux tissus nécrosés...

La mouche et la gastronomie
Les Indiens d’Amériques centrales raffolent des gâteaux d’éphydrides, alors qu’en Afrique orientale on adore les chironomides. Cette consommmation est un   apport non négligeable pour les population, en particulier pour les enfants qui prennent ces asticots pour des friandises.

La mouche drosophile
La drosophile transporte les produits qui permettent le fermentation du vin et son cycle de reproduction très rapide a permis de mieux comprendre le fonctionnement des cellules du corps humain.

La mouche et la vache
La sarcophaga carnaria vecteur de la maladie de la vache folle ?
Un article de Lancet de décembre 1999 rapporte une expérience de laboratoire où un hamster est contaminé par la tremblante (analogie de la vache folle chez la brebis) lors de l’ingestion d’asticots contaminés par la maladie.

La mouche et le biologiste
Pour mesurer le degré de pollution de l’eau en pesticide, on pense utiliser la drosophile (drosophila melanogaster) qui est très sensible à la pollution. Elle succombe dans un temps plus ou moins long selon le degré de pollution après contact avec de l’eau
souillée. Ce laps de temps pourrait déterminer le niveau de pollution.

La mouche et les fourmis
Pour éradiquer le fléau des fourmis de feu (solenopsis invicta) qui envahissent les Etats-Unis, on importe des mouches décapiteuses (psedacteon tricuspus) de l’Amérique du Sud. Ces mouches pondent dans la fourmi, l’asticot se développe dans sa tête, puis il secrète une substance qui fait chuter la tête de la fourmi.


Accueil ] Remonter ] Cantharis ] Coccinelle ] Doryphore ] Frelon ] grillon champêtre ] Mante religieuse ] [ Mouche ] Phasme ] Perce- oreille ] processionnaire du pin ]


Si les antennes vous titillent...NA01417_.WMF (16926 octets)