Accueil
Remonter

vuederriere.gif (202681 octets) Pour s'y rendre, prendre sur 8 km la route de Cordes-Sur-Ciel à partir d'Albi.
Célebre pour sa tour de guet qui surplombe la vallée du Tarn Castelnau de Levis est un charmant village qui a su concilier patrimoine et modernité afin de mettre en valeur ce patrimoine et faciliter la venue des touristes.

 

L'église

 

L' église Saint Barthélémy dont l' architecture s'échelonne sur les deux époques romanes et gothiques vous accueille à l'ancienne entrée du village. Voilà ce que l'on peut y découvrir:

eglisedevant.gif (267789 octets) stbarthelemy.gif (172626 octets) viergebois.gif (128244 octets)
vue de devant de l'église Saint Barthélémy vierge en bois

De nombreuses allusions à saint Barthélémy et à son supplice (écorcher avec un couteau), y sont présente: une grande statue "grandeur réelle" an bois polychrome. Puis dans le coeur sur le tableau de la crucifixion, saint Barthélémy apparaît, certes timidement, un long couteau à la main. Ensuite le long de la nef, sur le mur gauche, Saint Barthélémy avec à ses pieds un coutelas, et enfin, dos au coeur, deux tableaux dont l'un avec le bourreau de Saint Barthélémy qui commence à le dépecer...

A admirer également les peintures de fond de cette église: qui laisse imaginer les fastes des temps anciens des religieux et l'engouement général pour la religion.

 

cristautel.gif (357782 octets)

detailstbarth.gif (20249 octets)

>

peinture de l'autel

détail de ci- contre,
(si,si,  on voit Saint Barthélémy avec un couteau à la main !)
Surtout, ne partez pas sans être monté au pied du château (ce qu'il en reste) , et tant pis si vous n'avez pas pris de lampe torche ou qu'il y a trop de monde ou trop de vent pour monter les 196 marches qui vous meneront au sommet de la tour (40m)...., cela  fait une bonne excuse pour ceux qui sont sensible à l'altitude !
(la vue n'en demeure pas moins panoramique au pied de la tour de guet!)

 

tour2.gif (221863 octets) linteaupierre.gif (218650 octets)
la tour de guet les restes du château avec la tour en arrière plan
salledesgardes.gif (260993 octets)
l'ancienne salle des gardes

Historique

Castelnau de Lévis, anciennement Castelnau de Bonnafous,  du  "le puy de bonnafous" lieu de construction du village, fut une seigneurie dont l'importance fut grande mais déclina peu à peu au fil des seigneurs qui en avaient la charge, et du temps.

DE RAYMOND VII A SICARD ALAMAN
Castelnau fut fondé en 1235 par Sicard Alaman, conseiller fidèle de Raymond VII qui lui ceda ces terres le17 janvier 1235. Le lieu, exempté de taxe (quête, taille...) afin d'attier les futurs habitants, avait un but politique- instaurer l'autorité des nobles- militaire et commercial, le tarn coulant à ses pieds. La famille Alaman possède une tradition de fondateur de "bastides" (même si ce n'en est pas réellement): le père de Sicard, Doat, a fondé en 1193 Labastide de Lévis, et son frère Durfort et Labastide-Mont Alaman en 1212.
C'est donc "naturellement" que Sicard fonde le village. Le 11 mai 1256 est établi une chartre de la liberté de franchise qui attribe la terre au nouveaux arrivants qui sont alors libres et peuvent jouir de leur biens. Le pouvoir du seigneur se réduit à une redevance annuelle, un droit d'albergue, un  service d'ost et de chevauché et l'application de la justice. Une ville en expansion qui au début du 14ème siècle contient 153 maisons.
Sicard Alaman a une de son premier mariage deux filles: Elix (qui se maria avec Almaric, vicomte de Lautrec) et Cécile (marié avec Hugues d'Adémar, seigneur de Lombers et Bress). De son deuxième mariage avec Béatrix de Lautrec sont issus  Agnès et Sicard. Ce dernier sera l'héritier de la fortune des Alaman. Du troisième mariage de Sicard avec Béatrix de Mévouillon naîtra Marguerite (qui devindra clarisse à Avignon). Un enfant illégitime, Raymond, termine la lignée des Alaman. Il deviendra chanoine à Rodez. Sicard le jeune mourra en 1280 qui confi son héritage à son oncle Bertrand. Dès lors une rivalité  s'installe entre Bertrand et les filles de Sicard, héritières légitimes de la fortune de Sicard l'ancien. Bertrand et Alazie de Najac ont deux filles Elix et Béatrix.

DE ALAMAN A LEVIS
Cette dernière, Béatrix,  épouse en 1297 Philippe, fils de Guy de Lévis, famille arrivé depuis peu dans cette région qui trouve dans ce mariage un moyen de s'enraciner rapidement.  Mort en 1304, Philippe laisse deux fils: Philippe et Bertrand. Béatrix épouse Bertrand de Got, vicomte de Lormagne et d'Auvillon, qui mort en 1324 laisse deux enfants: Régine et Brayde. Enfin, Béatrix épouse Roger de la Barthe en 1334 avant de s'éteindre en 1345 Philippe et Bertrand seront les mâles héritiers. En 1348 la pesta noire s'abat sur le village, tuant un quart de la population.
Phlippe épouse Eleonoe d'Apchier qui meurt sans enfants. Il épousera Jamagne de La Roche et son frère, Bertrand, épousera la soeur de Jamagne. Philippe aura trois fils: Jean, Bertrand, et enfin Guigue qui sera l'héritier et portera le nom de Guigue 1er de Lévis. Lequel épousera Saure de La Barthe (soeur de l'évêque d'Albi). Naitront de leur union Philippe III de Lévis (à la mort de son père Guigue en 1366) qui épousera Eleonor de Thoire-Villas. Ils auront quatre enfants: Guy II (qui meurt sans héritiers), Philippe IV, et deux filles dont on ignore le nom. A cette époque, seuls les enfants mâles étaient réprésentatifs de l'honneur de la famille. Philippe III meurt en 1380.   Philippe IV participera en 1427 à la bataille de Montagis avec le roi. Phillipe IV épousera Antoinette d'Anduze qui lui donnera trois enfants: Bermond, Antoine et une fille. Antoine laissera trois enfants à sa mort en 1463. Jean sera l'homme important de la famille.

DE LEVIS AU AUBIJOUX

Jean combat en 1450 aux côtés du roi à la bataille de Formigny.  Ces service  aux côtés du roi l'éloigne de sa seigneurie qu'il délaisse et fini par vendre le 9 avril à Jean de Lescun comte de Comminges , bâtard d'AramAgnac et maréchal de France.
Les Lévis cède leur domaine après plus d'un siècle de présence.
Jean épouse Marguerite de Saluces  une petite fille, Madeleine, complète leur couple. Cette  dernière épouse en 1480 Hugues d'Amboise Chaumont, seigneur d'Aubijoux. Une rue de Castelnau porte son titre.  Castelnau- de- Lévis restera sa possession jusqu'au 17ème siècle.

 

Accueil ] Remonter ]

AG00229_.GIF (21962 octets) Besoins d'info